Revue de Médecine Interne
IF
0.78
Papers
24563
Papers 10000
1 page of 1,000 pages (10k results)
Newest
#1M. Ebbo (AMU: Aix-Marseille University)H-Index: 7
#2Etienne Rivière (University of Bordeaux)H-Index: 8
Last. Bertrand Godeau (Paris 12 Val de Marne University)H-Index: 34
view all 3 authors...
Resume Dix ans apres leur commercialisation, l'utilisation des agonistes du recepteur de la thrombopoietine (ARTPO) a profondement modifie la prise en charge du purpura thrombopenique immunologique (PTI). Dans cette revue, nous proposons de faire un point sur les donnees d'efficacite et de tolerance de ces traitements, ainsi que sur leurs modalites d'utilisation en pratique clinique. Leur place dans la prise en charge actuelle, les donnees recentes concernant les possibilites d'arret de ces trai...
2 CitationsSource
#1Sylvain Audia (French Institute of Health and Medical Research)H-Index: 18
#2Matthieu Mahévas (University of Paris)H-Index: 22
Last. Bernard Bonnotte (French Institute of Health and Medical Research)H-Index: 37
view all 3 authors...
Resume Le purpura thrombopenique immunologique est une maladie auto-immune rare qui associe une destruction peripherique des plaquettes et une insuffisance de production medullaire. Sa physiopathologie est de mieux en mieux comprise : elle implique une reponse immunitaire humorale au cours de laquelle les lymphocytes B, via une cooperation lymphocytaire T, notamment avec les lymphocytes T folliculaires auxiliaires spleniques, vont se differencier en plasmocytes qui vont produire des anticorps an...
2 CitationsSource
#1Bertrand Godeau (Paris 12 Val de Marne University)H-Index: 34
#2Bernard Bonnotte (French Institute of Health and Medical Research)H-Index: 37
Last. Marc Michel (Paris 12 Val de Marne University)H-Index: 7
view all 3 authors...
Resume Les recommandations de traitement de premiere ligne du purpura thrombopenique immunologique (PTI) de l'adulte sont bien codifiees et reposent sur les corticoides avec une duree de traitement limitee a 3 a 8 semaines. L'association aux immunoglobulines intraveineuses (IgIV) est reservee aux situations les plus severes. La prednisone est classiquement utilisee mais la dexamethasone est desormais une alternative et apparait meme dans certaines recommandations comme devant etre privilegiee qu...
Source
#1Camille Roubille (University of Montpellier)H-Index: 4
#2Jean Ribstein (University of Montpellier)H-Index: 26
Last. François Roubille (University of Montpellier)H-Index: 23
view all 6 authors...
Since Hippocrates, the cornerstone of medical practice has been the doctor-patient relationship. The question here is whether these basic principles are still compatible with this unusual COVID-period. This pandemic represents a serious threat to human health, leading to profound changes in behavior in daily life but also in health care. Because of limited resources, health-managers must choose well-balanced solutions able to protect patients and citizens on the one hand and to provide maximal b...
Source
#1Marc Michel (University of Paris)H-Index: 26
Last. Louis TerriouH-Index: 20
view all 3 authors...
Resume Les formes dites secondaires de purpura thrombopenique immunologique (PTI) representent environ 20 % de l’ensemble des cas de PTI chez l’adulte et leur proportion augmente avec l’âge. Cela implique qu’un minimum d’examens complementaires soient realises au diagnostic de PTI afin de ne pas meconnaitre une cause/affection sous-jacente susceptible d’influer sur le pronostic et/ou sur les modalites de prise en charge therapeutique. Chez l’adulte, les principales causes de PTI secondaire sont ...
Source
#1Samuel Deshayes (UNICAEN: University of Caen Lower Normandy)H-Index: 7
#2Matthieu Mahévas (University of Paris)H-Index: 22
Last. Bertrand Godeau (University of Paris)H-Index: 34
view all 3 authors...
Resume Le rituximab est utilise depuis pres de 20 ans dans le purpura thrombopenique immunologique (PTI), et est maintenant considere comme une option therapeutique valide en seconde ligne. Il a ete montre que 60–70 % des patients ont une reponse initiale au rituximab, mais la moitie rechutera. Ainsi, une cure de rituximab a 375 mg/m2/semaine pendant 4 semaines ou 1000 mg a 2 semaines d'intervalle permet un taux de reponse soutenue de 30 % a 5 ans dans les PTI persistants et chroniques. Malheure...
Source
#1Bertrand Godeau (Paris 12 Val de Marne University)H-Index: 34
Source
#2Franck GradosH-Index: 14
Last. Vincent GoëbH-Index: 26
view all 6 authors...
Source
#1Luc LanthierH-Index: 10
Last. Michel CauchonH-Index: 8
view all 4 authors...
Source
#1Guillaume Moulis (University of Toulouse)H-Index: 19
#2Thibault ComontH-Index: 5
Last. D. AdoueH-Index: 12
view all 3 authors...
Resume Les avancees recentes en epidemiologie du purpura thrombopenique immunologique (PTI) de l'adulte ont identifie trois risques de morbidite principaux : le saignement, l'infection et la thrombose. Cette mise au point decrit les donnees de la litterature sur l'incidence et les facteurs de risque de ces trois risques ainsi que les facteurs predictifs de passage a la chronicite, et montre en quoi l'evaluation de ces elements chez un patient donne impacte le choix du traitement de seconde ligne...
2 CitationsSource
12345678910
Top fields of study
Surgery
Pathology
Molecular biology
Dermatology
Immunology
Population
Gynecology
Medicine